Forum GB

2007-2009
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le tout premier grand Nawak

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Low.one
Admin


Messages : 51
Date d'inscription : 18/09/2009
Age : 30
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Le tout premier grand Nawak   Sam 7 Nov - 0:41

Alors, je vais ici remettre à disposition la discussion qui a eu lieu avec un nombre restreint de personnes (et je m'en excuse) par le moyen des mails. Je pense que d'autres personnes pourront ainsi y participer :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Low.one
Admin


Messages : 51
Date d'inscription : 18/09/2009
Age : 30
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: Le tout premier grand Nawak   Sam 7 Nov - 0:42

De : loan91.robert@yahoo.fr
Objet : Zouf !
Date : 1 novembre 2009 13:18:47 HNEC


Quant on sait que EDF va très certainement être indemnisé pour la baisse de consommation d'électricité due aux progrès de la technologie qui se penche sur le cas de l'environnement, (à vous de chercher) je me demande si la protection de l'environnement qui pourrait "réduire" la "croissance" ne va pas perdre de l'intérêt... Je me demande aussi dans quel monde occidental je vis. Je me demande si l'argent et la cupidité ne sont pas au final les maîtres mots.

Et cela me conforte encore plus dans l'idée que le photovoltaïque est la plus grosse blague jamais inventée pas EDF. (Raccordez vous chez nous, vous payerez moins cher!)

Enfin, j'ai été tout tourneboulé d'avoir appris ça ce matin et je pense que c'est une info assez importante pour devoir faire du bruit...
Voilà, désolé pour se mail amicalement pas très intéressant, mais bon, à un prochain mail !!!
Bizavous. (Faites tourner !.. Oui, les zoubi aussi)


De : moufassa@hotmail.fr
Objet : RE: Zoufi bouarffffff. viv les cornichon et le surf
Date : 1 novembre 2009 15:34:19 HNEC


c'est pas si étonnant que ca. Ca me fait vraiment plaiz daprendre par vos mails

Je pense ue le combat doit se poursuivre, que nous voulons que les société comme edf réduisent leur bénéfices mais nous voulons surtout ne pas mettre en péril les générations futur. dc réduire notre conso est une démarche possitif, quoi qu ils fasse derriere notre dos ac largent. Le capitalisme vert est en place, les entreprise intègre l'opinion public (qui est enfin a la prise de conscience écologique) mais qui est encore au capitalisme. Car jen suis persuadé, cest nous qui faisons tourné le capitalisme et les boites sont pas prètes de changer de facon de penser économique.

c'est deux combat qui sont dur a relier. pendant que certains se battent pour le respect de la nature, d'autres cherche a rétablir une économie mondiale plus juste.

bref, vivons simple..

bisous bisous, je vous avous que ca me fatiue et que on devrais allé voir ailleur pr comparer objectivement. faut bouger pr se placer quelque part..

bisous a vous tous

( entre nous , ca manq un peu les discutions comme ca chez mes collègues fan de montagne (qui sont surtout fan de matos dailleur..)... viv gb =)..
polo


De : karim.looten@hotmail.fr
Objet : RE: Zoufi bouarffffff. viv les cornichon et le surf
Date : 3 novembre 2009 17:38:23 HNEC


Coucou les copains!

Un conseil pour finir de vous fusiller le moral : Zeitgeist (1 et 2), un documentaire, américain certes, mais qui montre bien la beauté du monde et du système dans lequel on vit! Et oui évidemment, l'argent qui mène le monde n'est pas un scoop : partout (en tout cas dans les pays occidentaux), on ne vit que pour l'intérêt et le profit!!

EDF indémnisé, je me renseigne activement sur le fin mot de l'histoire. Pour l'instant il n'est que question d'une condamnation de la société voltalis, c'est à dire pas de taxe pour les opérateurs. Mais puisque la question est soulevée, ça sera forcément un frein pour les intéressés aux économies d'énergie, c'est à dire le particulier. C'est dommage de s'arrêter en si bon chemin, maintenant que les gens on pris conscience du problème.

Je me permet de vous donner mon avis. Pour moi on entre dans une période charnière. Les différents processus d'économies d'énergie et le développement des EnR ayant le vent en poupe, EDF a donc soudainement un manque à gagner à cause de la baisse de consommation. Le but à la base est de diminuer notre dépendance aux énergies fossiles, avec tout ce que cela implique écconomiquement et environnementalement. Mais EDF ne peut pas, et c'est pas dans son intérêt, baisser la production pour le moment. D'une on ne peut pas arrêter rapidement une centrale nucléaire, ni la mettre en régime ralenti ou intermitent. Et de deux, une centrale qui marche pas ou peu c'est quelques postes en moins, et surtout une grosse perte de fric pour EDF. Donc pour combler le vide : une taxe. Lorsqu'on sera capable de produire plus d'énergie d'origine renouvelables, les centrales s'éteindront, et je pense qu'il n'y aura plus de problème. C'est mon idée, en étant optimiste!!

Par contre jcomprends pas trop ton avis Loan sur le photovoltaïque. Se raccorder à EDF quand on a des panneaux c'est just plus intéressant financièrement. Tu revend ton électricité plus cher que tu ne l'achète. Lorsqu'on aura ateint la parité au réseau (prix de rachat d'électricité égal au prix de revente par EDF) il sera alors plus intéressant d'être autonome.

C'est cool de balancer des sujets comme ça! Même si j'ai pas toujours le temps de lire tous les docs que vous conseillez. En tout cas faut pas perdre la motivation. C'est vrai que plus je découvre le monde, plus je le trouve pourri. Tâchons de faire notre mieux! Le prolétariat n'a pas dit son dernier mot!

Allez je m'arrête là! Bonne continuation à tous!! Jvous fais des zoubis!


De : mario.bourdaud@gmail.com
Objet : Rép : Zoufi bouarffffff. viv les cornichon et le surf
Date : 4 novembre 2009 00:31:28 HNEC


Bon, en voyant tout ces infos m'arriver dans la tronche je n'ai pas pu m'empêcher de vous faire passer quelques trucs qui me viennent aux oreilles durant mes errements estudiantins. Le sujet est un peu éloigné des préoccupations écolos mais pas tant que ça puisque ça parle de construction de société et d'éducation en général. L'article est un peu lourd à lire mais il montre comment la société de consommation rend difficile la tâche éducative, et comment l'école (qu'on est en train de foutre en l'air) est une chose importante pour l'avenir de notre petit monde (ça vous donne pas envie d'être prof, aha...). Sur ce, bon courage à tous, en espérant que ça se passe bien dans vos vies. ciao!

P.S.: A quelle heure un mail avec que des bonnes nouvelles de notre planète? niark


En France, les débats éducatifs sont trop souvent réduits aux débats sur
l'école. [...] La question scolaire ne peut être
pensée indépendamment de l'organisation même de notre société et, plus
précisément, du statut que cette société donne à l'enfance.

Nous sommes face à un phénomène complètement inédit : le
caprice, qui n'était qu'une étape du développement individuel de
l'enfant, est devenu le principe organisateur de notre développement
collectif. Nous savons, en effet, que l'enfant passe toujours par une phase
où, installé dans la toute-puissance, il croit pouvoir commander aux êtres
et aux choses. Qu'on parle de narcissisme initial ou d'égocentrisme
infantile, on souligne toujours le même phénomène :
L'enfant, empêtré dans des désirs qu'il ne sait encore ni nommer
ni inscrire dans une rencontre avec autrui, est tenté par le passage
à l'acte. L'éducateur devra donc l'accompagner, lui apprendre à ne
pas réagir tout de suite par la violence ou la fuite en avant... Pour Prendre
le temps de s'interroger, d'anticiper, de réfléchir, de métaboliser ses
pulsions, de construire sa volonté. Affaire de pédagogie.

On ne sort pas de l'infantile tout seul : on a besoin de s'inscrire dans des
configurations sociales qui donnent sens à l'attente et permettent
d'entrevoir, dans les frustrations inévitables, des promesses de
satisfactions futures. Affaire jamais bouclée : L'infantile nous talonne
dans la maturité et la tentation reste
Grande, à tous les âges de la vie, d'abolir l'altérité pour se réinstaller, ne
serait-ce qu'un moment, sur le trône du tyran.

Aujourd'hui, la machinerie sociale tout entière, loin de fournir des Points
d'appui à l'enfant pour se dégager de l'infantile, répercute à l'infini le
principe dont l'éducation doit justement lui apprendre à se dégager : "Tes
pulsions sont des ordres." Ainsi "la pulsion d'achat" devient-elle le moteur
de notre développement économique. La publicité court-circuite toute
réflexion et exalte Le passage à l'acte immédiat. La télévision zappe plus
vite que les téléspectateurs pour les scotcher à l'écran et les empêcher de passer
sur une autre chaîne. Le téléphone portable réduit les relations humaines
à la gestion de l'injonction immédiate. Tout susurre à l'oreille des enfants
et adolescents : "Maintenant, tout de suite, à n'importe quel prix...".

Il ne faut pas s'étonner, dans ces conditions, qu'il soit devenu plus difficile
d'éduquer aujourd'hui : les parents savent l'énergie qu'il faut dépenser
pour contrecarrer l'emprise des modes, des marques, des stéréotypes
imposés par les "radios jeunes" et répercutés par les médias. Les
professeurs constatent, au quotidien, la difficulté de construire des
espaces de travail effectif, de permettre la concentration, de former à la
maîtrise de soi et à l'investissement dans une tâche. Ils voient leurs élèves
arriver en classe avec une télécommande greffée au cerveau, un phallus
high-tech qui dynamite Tous les rituels scolaires qu'ils peinent à mettre
en place. La préoccupation principale des enseignants - ce qui les épuise
aujourd'hui - est de faire baisser la tension pour favoriser L'attention. Et le
malaise est là : moins dans le niveau qui baisse que dans la tension qui
monte.

Face à ce déferlement de l'infantile, la pensée magique fait des ravages :
restaurer l'autorité, changer les méthodes de lecture et apprendre les
quatre opérations dès le cours préparatoire sont présentés comme des
moyens de sauver les lettres et la République !
Triomphe de la prescription technocratique quand il faudrait
créer obstinément des situations pédagogiques où l'enfant découvre,
dans l'action, que la jouissance de l'instant est mortifère et qu'il n'y a de
désir possible que dans la construction de la temporalité.

Mais, face à cette modernité qui produit les moyens de la barbarie, la
pensée totalitaire avance aussi sournoisement. Elle se nourrit de la peur et
se déploie toujours selon la même logique : dépister, le plus précocement
possible, les déviances individuelles, les Circonvenir en isolant et
médicalisant tous les "troubles", typologiser, classer et séparer les
individus, les assujettir à une logique de service contrôlée par des officines
privées. Triomphe d'une normalisation soft, plébiscitée par
l'individualisme libéral, quand il faudrait, au contraire, déverrouiller les
destins en faisant circuler de la parole, en permettant aux sujets de se
mettre en jeu sur des projets improbables, de rencontrer des occasions
de s'impliquer et de fabriquer du collectif.

Ainsi, parce que la crise de l'école renvoie à des enjeux fondamentaux, on
n'y mettra pas un terme par des mesures techniques circonscrites. C'est la
crise de l'éducation qu'il faut traiter, en posant des questions qui restent
encore très largement occultées : peut-on continuer à considérer l'enfant
comme un prescripteur d'achat, un public captif pour la publicité ? Ne
faut-il pas prendre au sérieux, enfin, la question des médias - et, en
particulier, de l'audiovisuel - en faisant valoir que leur liberté
d'expression s'exerce dans une démocratie et doit s'accompagner d'un
devoir d'éducation ? Ne faut-il pas repenser la gestion du temps
de l'enfance en relâchant, au moins partiellement, la pression évaluative ?
Ne faut-il mettre en place une relance de l'éducation populaire pour faire
pièce à la frénésie consommatrice en matière de loisirs et de culture ? Ne
faut-il pas, enfin, faire du soutien à la parentalité une priorité politique, en
cessant de considérer les parents en difficulté comme des délinquants ou
des malades mentaux ?

Bien sûr, l'école devra prendre sa place dans ces dispositifs :
en s'interrogeant sur la manière de lutter contre les coagulations d'élèves
qui tiennent aujourd'hui lieu de "classes"..., en structurant des groupes de
travail exigeants où chacun ait une place et ne soit pas tenté de prendre
toute la place..., en articulant une pédagogie de la découverte, qui donne
sens aux savoirs, et une pédagogie de la formalisation rigoureuse, qui
permette de se les approprier..., en développant une véritable éducation
artistique, physique et sportive qui aide chacun à passer de la
gesticulation au geste..., en vectorisant le temps scolaire par une
"pédagogie du chef- d'oeuvre", pour que chacun puisse s'inscrire dans un
projet et cesse d'exiger tout, tout de suite, tout le temps.

Tous les niveaux de l'école et toutes les disciplines scolaires peuvent et
doivent s'impliquer dans cette entreprise. Comme tous les acteurs sociaux.
En imaginant et en mettant en oeuvre des projets éducatifs capables de
faire contrepoids, partout, au caprice mondialisé. Mais en osant, aussi, se
demander si l'éducation à la démocratie et la toute-puissance du marché
sont compatibles. Et quelles alternatives nous pouvons inventer pour
sortir de l'impasse...

Philippe Meirieu, professeur à l'université Lumière-Lyon II et
responsable de la chaîne de télévision éducative Cap Canal


De : alexandre.jeveau@gmail.com
Objet : Rép : Zoufi bouarffffff. viv les cornichon et le surf
Date : 4 novembre 2009 10:41:51 HNEC


hey les gars et les filles si comme moi vous prenez tout ça un peu négativement (et ce serai un peu normal)
je vous souhaite que du bonheur et de la joie
de l'amour et du respect

et je suis terriblement sincère... ne vous faites cependant pas de mal avec cette multitude d'info, loin d'être négationniste je souhaiterai dire que trop d'acharnement (vis à vis de la multitude de mail vachetement badant mine de rien) peu rendre extrémiste voire ne pas servir dans le bon sens les idées ainsi évoquées... je m'explique

s'informer dans le but d'agir c'est bien mais je crois qu'il faille et c'est vital, ce repositionner dans l'espace et le temps, vis à vis de ces informations.

dans l'espace, nous nous trouvons pour la plupart des destinataires de ces mails dans une situation qui nous enferme.
nous ne sommes que des citoyens qui n'avons que le droit de vote et encore!!!!!!!!
seul certaines personnes de renoms, politisé ou homme politique, riche et puissant peuvent réellement agir

dans le temps, les révolutions doivent de temps à autre, attendre une certaine sagesse qui ne s'acquière qu'avec l'attente (principalement)

je parle ici de révolution car seule un changement radical de l'humeur mondiale permettra selon moi de réellement avoir un impact... (je ne fais pas l'apologie de la violence, rien de tout cela...)
on est assez conscient pour soit continuer à lutter vigoureusement soit lâcher prise

mais il faut être conscient aussi du pouvoir que nous détenons, vote en effet mais cela s'arrête quasiment à cela
chacun décidera du pouvoir qu'il porte en lui ou dans ces mains

ma thèse ne veut en aucun cas, démoraliser certains... en apeurer d'autre mais juste rendre conscient

en conclusion, temps et position sociale nous permettent de nous placer au sein "du combat"
et le travail de nos mains ou de notre coeur fait le reste

personnellement, je suis, il me semble un peu blasé et atteré mais je garde la gnac car à 21 ans perdre ces illusions c'est quand même con...

j'ai donc choisi de me retirer un peu plus de ce monde de cons, sans refaire les mêmes conneries qu'en ces célèbres années beatnicks

car heureusement on peux emprisonner des futurs mandela mais jamais on ne pourra enfermer nos pensées
la liberté de penser, grosse connerie!!! car en y réfléchissant (hors lobotomie et autres médicaments...) la seule chose qu'ils pourrons nous enlever c'est la liberté d'agir... et on l'a vu par le passé (vive la france) on peut s'armer et condamner le pouvoir en place...et ainsi retrouver cette liberté...
ainsi sans réduire le monde à une suite de cycles, nous sommes et je l'espère sur la fin de celui-ci

pour finir sur une note positive, l'homme est con par nature, certes mais il apprends et se remémore, écrit et enseigne... ce constat laisse présumer une amélioration prochaine de nos moeurs et de nos actes... ... ... enjoy


------------------


désolé pour les fautes d'orthographe et le manque de précision
désolé aussi la famille tout çaaaaaaa

nalexandrovitch kaya skaboddrilex

21 ans et toutes ces dents


De : moufassa@hotmail.fr
Objet : polo's mind: ya du très sérieu comme du très con
Date : 5 novembre 2009 01:01:11 HNEC


youpi op les marmottes qui pèchent la salicorne... mail important je pense, la discution des GB est essentiel, jen suis sur, je lélargie a un réseau plus large, avis aux amateurs


trouvé la motiv pour me lire svp =) . surprise a la fin


Bon si vous voulez retrouver la motiv cest possible. bcp y ont déja pensez et sont repartits. La plupart des gens qui se batte éfficacement n'ont pas commencer ya 2ans. Ils ont tous eu des haut et des bas et connaissent les sources a consulter pr avoir des good news ( car il y en a énormement;) . C'est ainsi qu'un bon militant, actif et efficace saura te sortir autant d'exemples positifs d'espoirs que de plaintes ( les projets qui ont marché étant parfois plus dur a comprendre qu'une simple plainte: c'est dur detre un bon militant, c'est sur =))) . je connais quelques militants plus tout jeunes et motivé, nottament mes grands parents: il ny a rien de plus motivant que d'entendre ces gens si riches d'idée pour un futur qu'il ne viveront même pas...

- Je vous propose un petit journal belge, bien roots ne contenant QUE des bnes nouvelles : EnVol, 67a route de la roche 6990 Hampteau_ belgique .tel: 0032 84467 815. ils n'ont pas de site web mais j'ai eu locaz de lire ces petit bi mensuel en papier recyclé et ba c'est le bonheur. vous en sortez informez et ac une motiv énorme !!! la participation a l'abonnement est libre, vous vous inscrivez sur un coup de fil ou une lettre. je viens de découvrir mais vais my abonner je pense.

- Le fameaux Age de Faire, http://www.lagedefaire.org/ pour rester dans les journaux, comporte toujours les mème rubriques : actualités, partager, nourrir, SE nourrir, prévenir et guérir, se détendre, échanger , réfléchir, travailler autrement... dc des bnes nouvelles yen aaaa!!! se détendre et travailler autrement sont essentiel.. Ce journal est construit par des gens conscient de la démotivation général et savent y répondre justement!:!!!!! !! ! ! !

- altermonde: un magasin que je recoit depuis un peu plus d'un an, sur la géopolitique, les relation NORD SUD, LE tourisme et tout type de sujet internationaux. Après lesbne et moin bnes news localisés, il a souvent des article globaux sur le dialogues des cultures, lécomie solidaire en afrique ou autre . En tout cas encore une fois la rédaction est bonne et donc SAIT stimulé l'espoir des lecteur et cest important.

- pour finir , un exemple tout con. aujourd'hui je discutai du fabuleu débat de lécotourisme ac une demoiselle ayant passer 5 mois au Méxique dont 3 dans un centre "écotouristique" a linitiative d'UNE famille, le centres acré des chambres, prot"ger le milieu et proposé des balades en foret. En peu de temps, largent est rentré et ils ont été discuter ac les communauté peuplant la réserve, ils ont demandé analysé et compris qu'une aidé était nécéssaire. Alors des réunions artisanal ont été cré (poterie, broderie) grace a un petit ins=vestissement du centre au départ. Ce la a cré des dynamique de rencontre dans les communautés et les femmes ont retrouvées leur place. lartisanat été ensuite vendu en respectant les "chartes dun commerce respectueu mais sans passer par les label de l'équitable car vendu localement. Aussi, l'impact envirronnemetal a été travaillé (déchets, constructions, eau), les locaux TOUS employés, et des recherches sur le léopard en voie de disparition ont été financés. Tous ca grace a koi et ki?? Grace a des touristes responsables près a payer un prix francais pour une vie SIMPLE las bas (mais riche en découvertes des modes de vies et en paix, détente et plein dénergie positives) et surtout surtout, grace aux dirigeants du centre, qui ont su garder une vie très simple, qui connaissaient leur région, qui ont su faire apel a lextérieur pour des connaissances en sociologie, économie ou science (les chercheurs des léopards). Le but du centre était dc non lucratif mais il développe ( au bon sens du terme= augmente le capital bonheur=)) localement.. voila et bah elle est revenu motivée comme jamais meme si elle a aussi été a mexico (bosser ac les gamins drogués a la colle), la ou la misère peut etre pire qu'au Népal selon les coins.


- bcp d'autre exemple et sources positives ki ne me viennent pas a lesprit et/ ou que je connait pas existes.



Bon oui pour parlé un peu du Népal. éssayer. Partez pr les autres autant QUE pour vous et ca vous aidera au final. Jai bosser dans une micro structure, c'était que dal face au bordel quest le népal. Ca a pu me décourager mais ca ma surtout apris a retenir les sourires. Le plaisir du vieu papi népalais a qui tu viens daprendre que tu vien de sovez trois pauvres oiseaux pour lui,, ca ne soubli jamais..

Dc nous aussi ont trouve du bonheur a aider et changer une couille du bigbang ( une tte petite part koi =) ..).. ils suffit de sy mettre un peu sur place et ont a vite des peites réussite jouissantes!! moi cest vraiment ca qui me motiv: les sourires locaux, lles petits plaisirs qui sélargissent jusqua se rejoindre entre eux!!!

bref


en sachant que les problème viennent a nous mais pas linverse... Un problème a toujours fait plus de bruit q'une solution, c'est sur.

A limage du temps et latention que j'ai porté a ce mail, je pense qu'il faut s'investir pour etre concret. il est plus facile de transféré une plainte de avaaz (ce que je fais souvant=)) que de résumer un article ou une discutions passionnante qui nous a motivé...

certes la vue global mondial n'est pas rose mais quand on se retourve dans un tache rose et bah on ( nous comme les concernés, nature ou homme) kiffons a fond et on se bas pour en créer d'autres, c'est tout.


bref ne soyez pas victims de la flaime, garder la motiv en faisant du vélo et en mangeant des kiss cool.

a non pas kiss cool !! ca me refait penser a t on mail, alex , notre seul pouvoir n'est pas aux urnes . Je dirais meme que les urnes sont le plus beau des Faut pouvoirs. Notre consommation est la clé et elle commence sur le clavier ou je tappe, la taille de ma penderie, mon plaisir de posséder sans respecter.. et surtout !! mon rapport ac les autres consommateurs... nous avons beaucoup de minuscule pouvoir et c'est normal, nous somme minuscules, un home ou meme un partie ou autre ne peut avoir un gros pouvoir car a léchelle du monde, il est toujours minuscule. Les groupes qui ont essayé et qui essaient toujours davoir du pouvoir important nous ont toujours mené dans la merde . les communistes en sont lexemple parfait ( le film la vague est pas mal aussi).

bref
sa doit venir par grain de sable mais comme un tas de sable. ET dieu sait (il sait trop de chose celui la cest relou dailleur) qun tas de sable est plus puissant q'une vitre.. =) cest rigolo , je commence a partir en trip .

allez keep in motivation. on aura toujours la motiv si on est heureux, on sera heureux si notre corp est heureux, il faut qu'il s'exprime, FAITES DU SPORT ( notament en chambre , ca peut avoir des conséquences positives, il paraitrait) . treve de plaisanteries, il faut sépanouire aussi a coté du COMBAt""" et c'est essentiel car nous , les pti jeunes ont ne prend pas encore assez plaisir DANS le COMBAT car on y produit pas encore grand chose de bon ( ou alors on le produit mais on sen informe pas)..


youpi ca me donne envie de vous faire des bisous, dalllez randonner,surfer, ou mévader dans la musique, de vivre sans trop de conséquences..

oua ouaoua ca inspire cette istoir d EDF ...
ca me fait plaizir, vous etes tous géniaux, je ne retrouve pas souvent des gens comme vous dans mes rencontres, vous etes en voie de disparition alors merde réveillez vous !!! =)=)

tchou, biz , merci aux bactéries ( sans qui rien de tout cela ne serait arrivé);


jai ballancé ce qui passait. de nombreusessssss nuances sont apporter sur ce sujet complex, c'est sur, alors j'atend vos idées, sourires, reproches ou votre bon humeur


De : karim.looten@hotmail.fr
Objet : RE: Zoufi bouarffffff. viv les cornichon et le surf
Date : 5 novembre 2009 17:49:20 HNEC


Yaw le débat s'enflamme!

Tout à fait d'accord avec ce qui a été dit. Et j'espère en effet que toutes ces infos ne vous enlève la motivation! Simplement je pense nécessaire de s'informer pour garder un regard critique, comme vous tous je pense.

J'ai entendu dire quelque part que si tu ne fais pas partie de la solution, tu fais partie du problème. J'aime à croire en cette idée, alors faisons partie de la solution! Et si révolution est nécessaire, alors révolution il y aura ^^!!

Une autre citation que j'aime bien : "Avec toutes ses perfidies, ses besognes fastidieuses et ses rêves brisés, le monde est pourtant beau. Prenez attention. Tâchez d'être heureux."

Zoubi les bikets! A bientôt!


De : karim.looten@hotmail.fr
Objet : FW: Conférence de COPENHAGUE "ULTIMATUM CLIMATIQUE"
Date : 5 novembre 2009 18:09:35 HNEC



Salut !

Je vous propose de soutenir le projet "ULTIMATUM CLIMATIQUE" qui sera
présenté à la conférence internationale de COPENHAGUE en décembre
2009, et qui donne suite au protocole de KYOTO.
Comment ? En signant l'appel rédigé par:

Serge Orru, WWF-France
Pascal Husting, Greenpeace France
François Danel, Action contre la Faim
Olivier Braunsteffer, Care France
Souhayr Belhassen, FIDH
Nicolas Hulot, Fondation Nicolas Hulot
Anne Bringault, Les amis de la terre
Michel Bruguière, Médecins du Monde
Luc Lamprière, Oxfam France Agir Ici
Sandrine Mathy, Réseau Action Climat
Michel Roy, Secours Catholique

à l'attention du président.

Il vous suffit d'indiquer sur le site http://www.copenhague-2009.com une adresse mail sur laquelle une réponse de remerciement vous sera envoyée. A J-43, un peu plus de 289 000 signataires pour 1 million espéré. Si la cause environnementale vous tient à cœur, un petit geste est le bienvenu.

Bonne soirée !


De : fe_anor@hotmail.com
Objet : RE: Zoufi bouarffffff. viv les cornichon et le surf
Date : 5 novembre 2009 19:04:40 HNEC


alut les copaings! Tin ça en fait des choses a lire, ça fait plaisir

Alors tout d'abord pour Loan: Faut aussi mettre la décision d'EDF d'attaquer Voltalis en lien avec la déclaration du président D'EDF comme quoi il voulait (mais y au un tollé) augmenter de 20% le prix de l'electricité en France. Donc si decision de justice (parce qu'il me semble que voltalis a attaqué la decision en justice) determine que Voltalis est bien en faute, ils vont devoir compenser le manque a gagner d'EDF.
Autant dire au revoir a l'entreprise et a une très bonne idée. C'est clairement une histoire de gros sous, va falloir s'y faire y a beaucoup de choses qui en decoulent. ( l'excuse pour l'augmentation du prix tiens en 2 mots: nucleaire et mise en conformité des installations. Ca fait plus de 2 mots mais jvous prout)

Pour Paul: J'essaye de voir le rapport entre faire baisser les bénéfices d'EDF et ce que dis Loan mais je vois pas franchement. Jsuis pas particuliermeent contre EDF (et je prefererais que la boite soit totalement publiquiser (chercher pas dans le dico ce mot n'existe pas) d'ailleurs). Qu'elle ait comme avant une mission de service publique, tout en gagnant de l'argent pour financer les recherches ( qui coutent extremement cher).

Jvais tenter de voir combien a gagner EDF en un an, combien est reinvestit dans la boite pour la recherche et la develloppement et les salaires. Juste histoire de voir combien ponctionnent les actionnaires. Jme permettrait pas de dire des saloperies avant d'avoir toutes les données en main.

Pour Rimka 113 alias voisin: Me semble avoir lu quelque part que EDF est obligé par l'etat de fournir une certaines quantité d'energie sur le territoire francais (vieux relent de la mission de service publique). Cette quantité d'energie est calculé selon une moyenne en hiver (a verifier cependant, info a prendre avec des pincettes), ce qui fait que le surplus peut tre vendu pendant les periodes de moindres consommations d'energies.

Par contre ca les oblige a avoir des installations de secours pour les journées de gros pics de demande d'energie ( concretement l'hiver quand il fait moins 12, ca demarre les centrales a pétrole!), voir a acheter une partie de l'electricité autre part, du genre en Espagne par exemple.

Il ne faut pas oublier que le reseaux electriques francais est tres jumelée avec celui de l'allemagne et de la belgique par exemple, donc diminuer la consommation seulement en france ne fera pas baisser la production, vu qu'il peuvent vendre l'electricité au allement.

Le nucleaire c'est pas cher et ca rapporte pleins de sous! La decision d'attaquer Voltalis n'est pour moi diriger que par cette vision la.

J'aime bien ecrire des pavé c'est bien drole, donc c'est a toi Mario: Pas grand chose a dire en fait, mais tu devrait lire Farenheit 451 (http://fr.wikipedia.org/wiki/Fahrenheit_451), c'est assez dans le ton de ce que le mec a ecrit dans ton article, surtout la maniere dont le monde en est arrivé a bruler les livres. Et puis en fait c'est aussi valable pour Alexantrovitchkaya tsoin tsoin, y a des passages sur une revolution impossible et je sais pas pourquoi ca ressemblait a ce qui se passe du coté occidental (civilisé il parait hahahaha) de ce monde.

Et jsuis même pas sur que les gens riches et puissant, qu'il soit politique ou non, puisse reellement changer quelque chose, vu le nombre de profiteur et de mouton qui soient s'en foutraient (les deuxiemes) soit arriverai a utiliser le bon pour n'en profiter qu'eux même (oui les premiers)

Jdois paraitre vachement negatif nan? Ben en fait nan jle suis pas plus que ca, je crois reellement que ca va aller mieux, mais pas pour tout le monde ( helas pour certain, bien fait pour d'autre (oui je suis aussi un peu un connard sur les bords mais certains politiques meriteraient sanction)) et pas pour tout de suite, avec une belle merde au milieu.


Sur ces passages melodramatiques, je m'excuses pour toutes les fautes d'ortho disposés ci et la dans ma prose ( j'adore ce mot), mon coté jvous fait bader alors que moi ca me fait pas bader vu toutes les merveilles du monde qui existent encore, et je vous remercie de m'avoir lu jusque la si vous etes arrivé

Tchou bisou satanique!


Dernière édition par Low.one le Sam 7 Nov - 1:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Low.one
Admin


Messages : 51
Date d'inscription : 18/09/2009
Age : 30
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: Le tout premier grand Nawak   Sam 7 Nov - 1:15

Merci d'être arrivé jusque là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Low.one
Admin


Messages : 51
Date d'inscription : 18/09/2009
Age : 30
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: Le tout premier grand Nawak   Sam 7 Nov - 2:01

Alors pour répondre à Karim et parler un peu du photovoltaïque :

Par où commencer ?
Déjà, je le pense et le dis, le photovoltaïque, c'est super.
Seulement, je pense que EDF a juste réussi à continuer à avoir la mainmise sur l'électricité en France.
Et cela en nous proposant de revendre la production de nos panneaux photovoltaïques (et là je ne parle que du photovoltaïque, parce que ils procèdent de la même façon pour bon nombre d'installation de particuliers) et finalement d'être gagnant au niveau financier.
Et j'avoue que je ne cracherais pas dessus, et je pense que très peu de gens refuseraient une telle offre.
Mise en situation :

J'ai une maison (bah merde alors !)
Je suis un gentil garçon, alors j'installe des panneaux photovoltaïques.
Qui ne sont très certainement pas produits en France, soit dit en passant. Mais bon, là n'est pas la question (transport, tout ça tout ça)
Et là, j'apprends que EDF peut me racheter toute ma production d'électricité. Et pour ma propre consommation, je leur rachète leur électricité. (entre nous c'est un peu tordu quand même)
Et grâce à ça, mon installation sera remboursée beaucoup plus rapidement et je serais vite gagnant !
Génial.

Mais, faisons le bilan : (niveau environnemental)

J'ai fait produire des panneaux photovoltaïque, des batteries, et c'est très polluant.
Je produit de l'électricité que je revends et j'en rachète une autre (d'électricité), idéologiquement, je ne suis pas très convaincu : je produit "propre" mais ce que je consomme est-il propre ? Bon, cet argument peut ne pas convaincre, oui, au final, c'est pareil mais bon.
Et au niveau énergétique ? Comme tu l'as dis, on ne peut pas diminuer la production d'une centrale nucléaire et encore moins soustraire ma production à la leur pour avoir le même bilan au final. J'ai donc contribué à augmenter la production d'EDF qui comme l'a dit Romain, pourra la revendre aux pays voisins.
Donc tout le monde est content, puisque tout le monde y gagne !
Sauf l'environnement, qui lui ne parle pas et ne peut pas se plaindre.

Simplifié, ça donne : J'ai juste pollué en produisant des panneaux photovoltaïque et le matériel nécessaire. (Bon, après j'ai aussi créé de l'emploi, mais ici, je ne me suis penché que sur l'aspect environnemental, désolé)

Alors, à ça moi je dis que le photovoltaïque, c'est super, mais seulement dans deux cas :

-Je ne peut pas me raccorder au réseau d'électricité de par ma situation alors, je produit ma propre électricité, je suis autonome, et je ne dois rien à personne, je mange des tomates en été, des patates en hiver et des lentilles pour les proteines. Je vis avec les oiseaux et je parle aux loups. La vie c'est cool.

-Prise de conscience nationale, voire mondiale et là, pof, tout le monde installe des panneaux photovoltaïque. Alors à moins que EDF ne trouve un intérêt à racheter très cher et à revendre pas cher du tout la production d'électricité, là la production énergétique disons "sale" s'arrêtera.

Notons bien que je n'ai fait que me plaindre, et que je n'ai pas apporté de réponse. Parce que je ne suis pas convaincu de e système (comme tant d'autre) et je n'ai rien à proposer comme solution (comme toujours, le propre de l'Homme est de se plaindre, et puis c'est tout).

Voilà ce que je voulais dire sur le photovoltaïque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RimK



Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 29
Localisation : Poitiers

MessageSujet: Re: Le tout premier grand Nawak   Sam 7 Nov - 14:24

Alors de même, par ou commencer? (Discussion très intéressante cela dit en passant)

Comme toi je trouve le photovoltaïque super, même si je préfère le solaire thermique (rendements incomparables). Et le fait que EDF ait le monopole de la vente d'électricité en France, après tout ça ne me dérange pas tant que ça : il faut bien quelqu'un pour entretenir et faire évoluer le réseau, et imagine le bordel si plusieurs sociétés étaient propriétaires du réseau.... Bien sûr je suis conscient que la plupart de ces actions sont sous-traitées et que, par le jeu de la concurrence nous sommes souvent gagnant. Mais bon, just une petite divagation de mon esprit.

Il est clair qu'environnementalement parlant, la production et le transport des panneaux c'est pas génial. Mais on estime que la quantité d'énergie nécessaire à sa production, à son transport et à son recyclage (qu'on regroupe sous le terme générique d'énergie grise) correspond à l'exploitation du panneau pendant 2 / 3 ans. Ce qui signifie que le panneau à en quelques sortes remboursé son impact environnementale en 2 / 3 ans d'exploitation. On s'aperçoit aujourd'hui que leur durée de vie dépasse pour la plupart 20 ans. Donc la dessus c'est plutôt buen je trouve!

Là où c'est pas cool c'est pour les batteries! On ne les utilises qu'en sites isolés ou autonomes mais ce sont de vrais dobs pour l'environnement. Même si elles deviennent de plus en plus performantes, je pense qu'on ne trouvera jamais une batterie performante et écolo. La solution la dessus, pas la moindre idée.

Sur le fait de vendre de l'énergie propre et racheter de la sale nucléarisée ou pétrolisée, il faut imaginer un électron comme un gros faignant : il va donc emprunter le chemin le plus court. En l'occurrence, il va être consommé en premier lieu au plus proche de l'endroit où il a été produit. Le chemin le plus court, c'est de ton installation PV à ta prise. Donc ce qui se passe le plus souvent, c'est que l'on rachète l'électricité que l'on vient de produire. Et oui un peu bizarre, mais dans les faits....c'est ça.

Alors on achète à EDF autour de 10 / 12 cts € du KWh, on revend à 30 ou 60 cts € du KWh selon si les panneaux sont intégrés ou pas au bâtiment. En gros c'est 30 cts EDF, plus la prime d'intégration de l'Etat autour de 30 cts. Pourquoi une telle différence? Pour inciter le développement des panneaux et parce que c'est défini dans le cadre réglementaire fixé par les pouvoirs publiques. D'ailleurs ça a tellement bien marché que ça devrait repasser à 45 cts € l'année prochaine. Et EDF voudrait même augmenter de 20% le tarif de l'élec. Scandale? Oui peut être, mais c'est le système qui veut ça! Profit oblige. On en revient toujours au même point.

Pour info le prix de rachat de l'électricité éolienne est fixé aux alentours de 8 cts. Et de ce fait beaucoup de projets éoliens ne voient pas le jour et aussi beaucoup d'exploitations ne rentrent pas dans leur frais. J'élargit un peu le débat.

Voila j'espère avoir un peu éclairer ta lanterne par ce monolologue qui part un peu dans toutes les directions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Low.one
Admin


Messages : 51
Date d'inscription : 18/09/2009
Age : 30
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: Le tout premier grand Nawak   Sam 7 Nov - 21:08

Yo Karim.

Tu me relance.
Alors, tu dis que l'énergie grise est amortie en 2-3 ans. Mais ça ne change donc rien au niveau de la production parce que, comme ça a été dit précédemment, tu ne peut pas ralentir ou empêcher une centrale de produire l'énergie que toi même tu as produite. Du coup, la pollution générée par la production d'éléctricité "standard" (centrale nucléaire, hydroélectrique...) est la même avant l'installation de tes panneaux que après leur installation (en y ajoutant ici la pollution générée par leur production).
Je sais pas si je me fait bien comprendre.

Au fait désolé, on monopolise un peu le sujet avec nos histoire de photovoltaïque, mais y'a d'autres thèmes hein les gars !


Dernière édition par Low.one le Dim 8 Nov - 0:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Playmobil



Messages : 14
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Le tout premier grand Nawak   Sam 7 Nov - 21:16

Bonjour à tous !

J'espère que vous allez tous aussi bien que moi et que vous appréciez l'exotisme dans lequel vous êtes partis. Je vois que j'arrive un peu tard pour le débat, mais c'est pas grave, j'ai quand même réussi à trouver le moyen de vous faire parvenir mes pensées.

Tout d'abord merci beaucoup à Karim et Loan qui ont mis en place ce forum, je trouve l'idée excellente.

1 : Pour ce qui est de l'histoire avec EDF, je ne me suis pas trop renseigné sur le sujet, je m'en excuse. EDF = une grande entreprise. Ces grandes entreprises n'ont pas plus de pouvoir que toi, ancien étudiant GB, ou toi, homme politique, ou toi, petit citoyen croulant sous le poids des charges, ou moi, futur ingénieur en énergies renouvelables (je l'espère). Elles ont juste un pouvoir pouvant agir plus vite que l'ensemble d'une population. Nuance. J'explique.
J'en entend pleins dire que le nucléaire c'est pas bien, c'est dangereux, que ça crée des maladies immonde, etc.. Certes. Mais comme dirait Jean-Marc Jancovici (allez voir qui c'est, ça vaut le coup), "personne ne nous met un fusil sur la tampe", personne ne nous empêche de débrancher tous nos appareils électriques du jour au lendemain sous prétexte qu'on ne veut plus de nucléaire. Et ça, croyez moi, ça ferait chier EDF... Mais personne n'est prêt à le faire, ou personne ne le veut (c'est tellement bien Internet...), dont moi le premier !
C'est d'ailleurs pour cette raison que l'on cherche à garder notre consommation énergétique actuelle, mais en remplaçant les énergies fossiles par des énergies "renouvelables". Et on y arrivera. Où est donc le problème, parce qu'il y en a toujours un : c'est d'appréhender la transition E fossiles-EnR pour qu'il y ait le moins de dégats possibles, du genre des guerres.

Ne vivons-nous pas une merveilleuse époque, avec un problème "nouveau", que peu de civilisations avant nous ont eu à résoudre (il y a bien eu la civilisation sumérienne ou celle de l'île de Pâques) ???

2 : Je suis donc de l'avis que nous ne vivons pas une époque de merde. Je remercie d'ailleurs ici Paul qui essaye de nous faire parvenir une multitude d'exemples qui prouvent que l'on peut faire de belles choses. Et on le peut ! Qui a entendu parler des nombreuses initiatives locales permettant de développer de nouvelles entraides, qui a déjà vu une somme d'argent immense se mobiliser en quelques jours pour sauver les indonésiens suite au raz-de-marée, qui a vu des villages où des palestiniens vivent en entente avec des israéliens, qui a vu des pays fonctionnant quasiment avec des EnR, qui a eu envie un jour de voyager pour voir les innombrales formations naturelles qui nous paraissent magiques ???
Réponse : tout le monde !!!
Alors oui la guerre existe, oui des riches exploitent des pauvres, oui les ours blanc vont mourir (ça risque d'ailleurs de faire pleurer la fille de Mickaël Jackson) mais des solutions existes ! Pronons la solidarité, l'entraide, pronons la non-violence, etc...

Mon père m'a toujours dit : qui marche petit va loin. Je dis aujourd'hui : qui agit local entraînera un monde meilleur !



S'il y a des questions, des critiques, des interrogations, etc, surtout n'hésitez pas !

Au plaisir de vous voir à Perpignan !

Bonne nuit les petits, dormez bien, les rêves portent conseils...



PS : Loan, juste pour information, l'Europe est actuellement en train de travailler sur le projet DESERTECH, projet d'installations d'énormes centrales solaires dans les déserts maghrébins avec des lignes à très haute tension convergeant vers l'Europe pour l'alimenter en électricité. Qu'en penser ? Je ne sais pas.

PS-bis : Une idée : seriez vous d'accord de proposer ce forum à nos anciens profs de Génie Bio Env, afin d'avoir des avis disons "différents" sur tous nos débats ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RimK



Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 29
Localisation : Poitiers

MessageSujet: Re: Le tout premier grand Nawak   Dim 8 Nov - 15:21

Tout d'abord, ce serait sympa que tous ceux qui intervienne ici dans ce forum se présente vite fait dans le trombinoscope histoire qu'on sache à qui corresponde les pseudos etc...

Je tiens également à préciser qu'il faut remercier Loan pour ce forum pour avoir pris de son temps pour qu'on puisse tous garder contact cheers

Pour rebondir sur ce qu'a dit Loan, polluer pour produire des panneaux me semble inévitable si on veut un jour pouvoir se passer des énergies dites fossiles. Et Playmobil l'a très bien dit, il faut assurer la transition, et ça ne se fera pas sans heurts.

D'ailleurs je trouve positif que l'on est un projet commun, comme l'on eu les générations passées (c'était plutôt les guerres d'ailleurs). ça permet de garder le moral et a motivation pour essayer d'améliorer notre monde.

Au sujet de projets comme DESERTECH, pour moi faire parvenir l'énergie par de grandes lignes haute tension n'est pas viable, pour l'instant en tous cas. Pertes en ligne oblige. On parle plutôt de centrales solaires haute puissance couplée à d"énorme électrolyseur pour stocker l'énergie produite sous forme d'hydrogène. Puis transport par cargo à priori. ça me semble bien plus approprié. Dites ce que vous en penser.

Tchoutchou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Low.one
Admin


Messages : 51
Date d'inscription : 18/09/2009
Age : 30
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: Le tout premier grand Nawak   Dim 8 Nov - 16:09

Moi je ne sais pas trop quoi penser de DESERTECH.

Dans ce cas je trouve que l'utilisation du fait d'être parmi des pays riches et occidentaux pour revendiquer des territoires qui ne nous appartiennent pas, n'est pas très réglo. Après on pourrait discuter du fait de posséder quelque chose, notion normale chez les sédentaires que nous sommes.

Il faut aussi noter que "les pays concernés par le projet pourront également profiter de l’énergie obtenue. Celle-ci sera
essentiellement utilisée pour désalliniser l’eau de mer, fournissant ainsi de l’eau potable à la population locale." Et ça, c'est pas mal. (bon, on lance le débat écologique de la désallinisation, bien, pas bien ? écolo ? Pas cher ?).

Après, il faudra définir le terme "population locale". Parce que si cela concerne seulement les sociétés des pays chez qui à été signé le contrat, alors, là je serais perplexe.
Dans ce cas, que faire pour les sociétés qui n'ont pas de "pays" à proprement parler, que faire pour ces peuples qui n'ont pas de frontières mais qui pourtant vivent bien sur ces terres, quels avantages vont tirer les nomades de ses projets qui leur prennent petit à petit, et parmi tant d'autres, de plus en plus d'espace vital ? Là encore, je parle de quelque chose que je ne connais pas vraiment, et ce ne sont que des suppositions, si ça se trouve, il y a une section "Touareg" dans le contrat, ou bien, si ça se trouve, ils n'en ont rien à foutre, et ça ne changera rien pour eux.

Ensuite attaquons nous à l'énergie. Il est dit que ce projet fournira 15 % des besoins européens. Et là, je vais rejoindre mon idée sur le photovoltaïque (toujours) :

15 % de la production énergétique européenne sera remplacée par la production de DESERTECH ? (dans ce cas, on risque fort de voir EDF et d'autres attaquer en justice le projet, tiens, dans ta gueule EDF.)
Ou alors les 15 % vont servir à la demande croissante d'énergie des pays occidentaux ? Et du coup, même quantité d'électricité produite par les centrales nucléaires ou centrale ce-que-vous-voulez avant et après le projet. Seulement, production supplémentaire. Mais là encore, on pourrait dire que il vaut mieux que ce soit produit par des panneaux solaires que par des nouvelles centrales.

Donc, voilà, comme d'habitude, j'apporte mon point de vue mais je ne fais pas vraiment avancer le débat, je n'apporte pas de solution... Merde alors.
Au final, je ne sais toujours pas trop quoi en penser.

Je pense que un projet en France aurait nécessité moins d'argent, moins de débats, moins de travaux, moins de transport, mais aussi, et là, ça n'est pas négligeable, moins d'emplois.
(je vais peut être créer un groupe "relou de service qui ne fait pas avancer le shimilibliqisliuslmilck")


Dernière édition par Low.one le Dim 8 Nov - 16:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RimK



Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 29
Localisation : Poitiers

MessageSujet: Re: Le tout premier grand Nawak   Dim 8 Nov - 16:30

M'est avis que l'avis des Touaregs est bien celui qui passera en dernier! Se pose effectivement le problème de la légitimité de nos pays de profiter de terres très favorables aux centrales solaires pour notre propre utilisation. Ça sent la bidouille et compagnie, accords gouvernementaux!

Pour l'instant les usines de dessalement sont bien trop coûteuses pour être rentables. Mais viendra un jour où on aura plus le choix. D'ailleurs des pays en aurait bien besoin. Mais quid de l'avis des pauvres par rapports aux riches??? Fric powa again and again!!

Comme dirait George Abitbol : "Monde de merde"!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satan'iste



Messages : 25
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Le tout premier grand Nawak   Dim 8 Nov - 17:04

Il faut aussi rajouter le problème de la dépendance énergétique, chose qui apporte un certain nombre de complication au niveau international ( du genre le gaz russe et la Géorgie ). M'étonnerai que ça plaise a tout le monde ce projet, de devenir dépendant d'un autre pays en ce qui concerne l'energie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RimK



Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 29
Localisation : Poitiers

MessageSujet: Re: Le tout premier grand Nawak   Lun 9 Nov - 22:05

C'est vrai mais en même temps, aujourd'hui ça a pas l'air de nous déranger trop. La France est dépendante énergétiquement à hauteur de 50% à l'heure actuelle.

Pour DESERTECH, ok c'est cool si ça améliore le confort de la population locale. J'entends population locale tous les êtres humains qui vivent là où qui y passent Wink

Mais pourquoi on en mettrait pas déjà plus chez nous? On a les moyens, des tas de toitures orientées Sud inutilisées et un gros retard par rapport aux pays voisins!

Baaah, on doit être français....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satan'iste



Messages : 25
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Le tout premier grand Nawak   Lun 9 Nov - 22:39

heu d'où tu les sort les 50%? j'ai cru comprendre que le nucléaire fournissait 70% de l'énergie ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RimK



Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 29
Localisation : Poitiers

MessageSujet: Re: Le tout premier grand Nawak   Lun 9 Nov - 23:14

Alors le nucléaire participe à environ 85% de la production d'électricité. L'électricité c'est 40% de la consommation d'énergie primaire en France, si tu compte le gaz, le pétrole, le charbon etc...

L'indépendance énergétique c'est le rapport entre la production d'énergie primaire et la consommation totale d'énergie primaire.
Effectivement la France est indépendante en ce qui concerne l'électricité. Mais on ne produit ni charbon, ni gaz, ni pétrole. Au final si tu fait le calcul tu trouve autour de 50%. C'est la moyenne européenne.

Donc si on atteint ce chiffre, c'est grâce à l'électricité qu'on produit avec les centrales nucléaires. Sauf qu'on ne tient pas compte du fait que l'uranium est importé. On peut quasiment dire qu'on est totalement dépendant énergétiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satan'iste



Messages : 25
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Le tout premier grand Nawak   Dim 15 Nov - 15:40

(rien a voir avec le sujet mais RimK t'a réussi a regarder Zeitgeist en entier? la première partie est un ramassis de connerie sans nom, ça m'a pas donné envie de voir la suite, donc préviens moi si y a des trucs intéressant après ( je sauterai la partie 911 qui va me souler assurément)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RimK



Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 29
Localisation : Poitiers

MessageSujet: Re: Le tout premier grand Nawak   Dim 15 Nov - 19:13

Alors tu dois parler de la partie sur la religion! Je ne l'ai pas vu! Mais je vais le faire! La deuxième partie sur le terrorisme pas vu non plus! Mais je pense que sur ce sujet Loose Change 2 est bien mieux!

Sinon j'ai regarder la partie 3 sur les banques, je ne peux pas dire si c'est un ramassi de conneries ou pas. Mais si tout s'est dérouler comme ils le disent.... v'la le monde de merde!!

J'regarde ça et on en reparle!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RimK



Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 29
Localisation : Poitiers

MessageSujet: Re: Le tout premier grand Nawak   Mar 17 Nov - 22:15

Popop!

J'ai réussi à regarder Zeitgeist en entier d'une traite sans défaillir! Il est vrai que la première partie sur la religion n'est pas super intéressante, on pourrait d'ailleurs développer ce thème dans un autre sujet. Entends-tu ramassis de conneries = inintéressant ou = complètement faux? Dans ce cas j'aimerais avoir ton avis, n'ayant pas une culture religieuse très développée.

Sinon je pense que tu peux regarder la suite. Terrorisme et banques m'ont intéressés! La fin du film s'oriente vers "on se fait tous niquer" de manière plus globale et générale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satan'iste



Messages : 25
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Le tout premier grand Nawak   Mar 17 Nov - 22:46

j'entends ramassis de connerie= complètement faux, analogie avec des divinités qui n'ont rien a voir.

Que le christianisme ait repris beaucoup de choses d'ancienne religion, voir même a absorbé certaines coutumes ou mythes, c'est un fait connu et assez bien expliqué par différents théologiens d'après ce que j'ai compris. Que de nombreuse religion aient une base commune entre elles aussi.
Mais dire que Horus (c'est celui que j'ai retenu) est né le 25 décembre, d'une mère vierge ( hahahaha Isis vierge Hahahaha), ca sent le wikipédia a plein nez ( et vérification faite oui c'est du wiki).

Surtout que d'après certains historiens ( j'ai plus la source donc je dis ça de mémoire et c'est a prendre avec des pincettes), la naissance du hippie aimant les croix a plutôt eu lieu en mars. Afin de récupérer la fête du solstice d'hiver ( qui avait lieu le 25 décembre avant) ainsi que la fête du soleil ( et de la déesse Mithra mais la pareil vraiment pas sur), un des papes a décider d'officialiser ce jour comme la naissance du hippie. Ça évite d'avoir a combattre une fête païenne déjà en place. L'église est pas la seule a faire de la récupération, c'est plutôt général.

Voila ce que j'en sais, en tout cas pour les religions. Jvais voir pour la suite du docu, mais bon ca me tente moyen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RimK



Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 29
Localisation : Poitiers

MessageSujet: Re: Le tout premier grand Nawak   Mar 17 Nov - 23:06

Outre les quelques détails dont tu parles, je pense que tu es d'accords avec le fait que le christianisme est une dérivation de cultes (aussi primitifs soit-ils) voués aux astres et au Soleil, avec toujours cette image manichéenne du dieu/anti-dieu, paradis/enfer, jour/nuit.... Je ne critique pas et ne suis pas contre la religion.

Il faut pas oublier que ce film était destiné aux américains en premier lieu, et que la religion est je pense plus ancrée que chez nous (je pense!!!). Le film avait pour but d'ouvrir les yeux sur le monde actuel, et ce sur différents plans. Entre-autre sur le bien-fondé de la religion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satan'iste



Messages : 25
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Le tout premier grand Nawak   Sam 21 Nov - 16:06

http://www.nuclearforum.be/fr/themes/approvisionnement/energie-nucleaire-dispose-un-potentiel-sans-cesse-demultiplie

Jviens de tomber la dessus, j'aimerai bien pouvoir recouper toutes les sources sur ce sujet la
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
undeuxplus



Messages : 15
Date d'inscription : 09/11/2009

MessageSujet: Re: Le tout premier grand Nawak   Lun 23 Nov - 12:38

yop,

jai lu vite fais ta page, c'est impressionnant, je ne connais pas ce forum et je doute des sources c'est sur.. en atendant je vien de découvrir un labo indépendant de recherche sur le nucléaire dc je vous envoie le lien.
http://www.criirad.org/

je ne sais pas encore ce qu'il ya a en tiré car pas eu trop le temps de tout lire, mais jai vite tendance à plus les écouter. cette tendance est peu être un peu ative mais bon... si vous avez des heures a consacrer;; allez y faire des ptits tours.
biz polo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RimK



Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 29
Localisation : Poitiers

MessageSujet: Re: Le tout premier grand Nawak   Mer 25 Nov - 0:32

AAAhh, un bon p'tit site pro-nucléaire que tu viens de nous trouver là mon p'tit sataniste. On en trouve quand-même!

Bien sûr internet regorge de données et d'avis différents sur le nucléaire, et tous s'appuient sur des arguments qui semblent tenir la route.

http://www.sortirdunucleaire.org/

Ce site va plutôt dans la direction opposée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patoche



Messages : 9
Date d'inscription : 11/11/2009

MessageSujet: Re: Le tout premier grand Nawak   Mer 23 Déc - 0:39

hey salut les lascars !

bon ben avec un peu de retard, je vien aujourd'hui de regarder zeitgeist, vraiment intéréssant, jvai pas dre que j'en redemande mais ca fout le cafard. c vrai que la première partie parait un peu vite expédiée, mais bon si ca peut interpeller plus que de raison nos compères outre-atlantique ... pkoi pas ^^. En revanche la suite, sur le WTC, le pentagone, c assez pertinent comment les choses sont avancées, le pire c'est que apparement les preuves, les sources sont assez abondantes et même flagrante. C'est ca qui est le plus désolant, j'en viendrai pas a souhaiter des manip plus obscures que ca mais, c ahurissant que l'opinion publique américaine soit a ce point aveugle, ou muselée, ou je c pas quel terme utiliser...

Enfin, la fin parait assez flipante, dans le sens ou le paralelle avc les méthodes hitlériennes, le but ultime d'une gouvernance mondiale, l'histoire de la puce intégrée, me semble plus des instruments pour interpeller, et faire bouger les gens. donc un peu exagéré j'espere, car si ce n'est pas ce qui est voulu et que l'on considère avec sérieux les propos relaté par un ancien amis d'un membre de la famille rockfelder (tant pis pour l'hortographe, de toute manière ils ont mérité kon écorche leur nom eux !), ce qui se prépare est désastreux.

voila sur ce je sors la corde ! bye !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Playmobil



Messages : 14
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Le tout premier grand Nawak   Mer 30 Déc - 1:18

http://www.syti.net/

Voilà, j'en ai pas plus à dire, balladez vous sur le site, en espérant que ça conforte ce que vient de dire mister patoche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
3ari0



Messages : 17
Date d'inscription : 07/11/2009
Age : 29

MessageSujet: Re: Le tout premier grand Nawak   Ven 8 Jan - 14:56

Moi je veux juste réagir sur le site que tu as fais passé maxime: je trouve que les idées que les auteurs avancent sont assez farfelues voire dangereuses. Je pense qu'il faut faire attention aux réflexions trop "intellectuellement satisfaisantes". En gros, je pense que c'est un peu trop facile de dire que la pauvreté et les malheurs du monde sont uniquement dût à quelques sociétés secrètes qui échafaudent des plans machiavéliques dans leur coin. Bien sûr je pense que les dirigeants de ce monde sont souvent cyniques et calculateurs, mais à mon avis la situation n'est pas aussi caricaturale que les théories dictées par les auteurs du site. En plus, se dire que tous les maux de la Terre sont le seul fait d'un club d'ultra-richissimes, contre lesquels on ne peut pas grand chose, ça amène entraîne essentiellement deux réactions : soit le découragement, soit la violence.
Voilà, pour terminer je voulais faire passer des liens concernant les théories du complot, sur wikipédia et sur Rue 89 .

Bizbiz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le tout premier grand Nawak   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le tout premier grand Nawak
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Origène, le premier grand théologien chrétien
» Vos dix plus grands livres de tous les temps.
» Mon tout premier cliché (testé sur la lune)
» l'islam est le premier grand persécuteur de l'église
» Laurent, mon tout premier deuil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum GB :: Refaire le monde :: Refaire le monde-
Sauter vers: