Forum GB

2007-2009
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La dénatalité

Aller en bas 
AuteurMessage
3ari0



Messages : 17
Date d'inscription : 07/11/2009
Age : 29

MessageSujet: La dénatalité   Lun 9 Nov - 0:08

Hello

Aujourd'hui je suis tombé sur un article en traînant sur Wikipédia, assez intéressant (même si il est long de 10 pages):Eloge de la dénatalité. de Michel Tarrier (un entomologiste connu pour son engagement dans les mouvements écologistes étiquettés "radicaux").

Comme son nom l'indique, l'article parle de la maîtrise des naissances à des fins de protection de la planète. L'auteur part du principe que la Terre n'est pas suffisante pour subvenir à la consommation actuel de l'espèce humaine et qu'il faut donc abaisser le nombre de naissance par femme pour maîtriser l'évolution démographique humaine, pour au final protéger les ressources et les écosystèmes de la planète.

En le lisant je me suis rappelé un court d'écologie avec Mme Bou où l'on voyait comment avait évolué une population de cerfs dans un parc naturel aux Etats-Unis, après que les chasseurs avaient décimé tous leurs prédateurs pour avoir le "monopôle" sur la chasse des cerfs. Au début la population augmentait fortement, puis les effectifs se cassaient la figure (à cause des dégâts causés sur le milieu par la surpopulation de cerfs) et pour finir, il avait fallu une deuxième intervention humaine pour éviter que la population de cerfs ne disparaisse.
Je me disais qu'on pourrait peut-être calquer ça sur la population humaine (en ce moment, l'humain n'a pas de prédateurs à part quelques maladies et lui-même, et la population humaine est en explosion depuis le milieu du 20e siècle), même si l'homme n'est pas vraiment un animal comme les autres.

L'article et la théorie qu'il développe sont intéressant mais deux critiques me sont venues à l'esprit :
- Ce genre de théorie peut permettre à des idéologies dangereuses de faire surface (comme pointer du doigt les populations qui ont les taux de fécondité les plus élevés, etc...).
-Abaisser le taux de fécondité des couples c'est provoquer un vieillissement de la population à vitesse grand V, en amenant pas mal de problèmes sociaux (comment payer les retraîtes...)

Voilà, je ne sait pas trop quoi penser de plus, si ce n'est que la théorie part d'une vision de l'avenir assez pessimiste.
J'ai bien conscience que j'ai été assez bavard et que l'article du lien est assez long, mais si vous avez des critiques ou des remarques n'hésitez pas à répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RimK



Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 29
Localisation : Poitiers

MessageSujet: Re: La dénatalité   Lun 9 Nov - 12:46

C'est vrai qu'aujourd'hui, l'homme n'ayant plus de prédateur direct, la régulation de population ne se fait plus. J'ose espérer que l'Homme est suffisemment "intelligent" pour ne pas reproduire à l'échelle mondiale ce qui c'est passé pour les cerfs de Mme Bou ou comme sur l'Ile de Pâques.

Maintenant quels seraient les moyens pour réguler cette population?

1) Mise en place de guerres de régulation à intervalles réguliers? Quelle idée effrayante!

2) Mise en place de stratégie de controle des naissance? Ce qui se fait tout bonnement en Chine avec la politique de l'enfant unique, avec toutes les déviances que cela entraine la-bas : dégradation du statut de la femme etc... Il est vrai que controler les naissance entraine un vieillissement de la population mais seulement à moyen terme. A long terme, la population se stabilise et on se retrouve avec une population équilibrée.

Si vous avez d'autres idées faites moi signe. Pour moi celles que j'ai évoquer ne tiennent évidemment pas la route. Alors comment réguler une population, alors que le confort de vie ne cesse d'augmenter de manière globale, tout comme l'espérance de vie avec les progrès de la médecine. A mon avis un gros problème se posera à terme et je trouve ça relativement effrayant encore une fois.

Voila je fais pas trop avancer le débat mais bon.... c'est un sujet compliqué!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Low.one
Admin


Messages : 51
Date d'inscription : 18/09/2009
Age : 30
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: La dénatalité   Lun 9 Nov - 14:14

Tiens, moi aussi, j'ai pas envie de faire avancer le débat :

Moi, j'avais juste envie de dire que l'Homme est en quelque sorte "hors jeu".
En effet, on est la seule espèce à pouvoir se jouer de la sélection naturelle. On s'est autoproclamé au sommet de toute la chaîne alimentaire, et on extermine d'autres êtres vivants (les maladies par exemple) parce que NOUS sommes plus important que tout sur le monde. Oui, je sais, c'est éthiquement très sale ce que je dis. Mais aujourd'hui, en tout cas dans les pays occidentaux (argent oblige), on ne meurt plus que de vieillesse, et on peut se soigner de quasiment tout. Et il existe des service pour permettre aux personnes malades, démunies, handicapées (désolé, désolé, désolé, j'expose juste les faits) de "vivre" tout simplement, chose qui n'existe pas dans la nature.

Et forcément, le revers de toute ces bonne idées, c'est justement que personne ne meurt, voir, on cherche à prolonger de plus en plus la vie de l'Homme, celui-là même qui contribue par des moyens non naturels à la réduire (comme par exemple défoncer la planète) (houla, mais je m'égare !).

Et quand j'entends, par exemple, Sylvie Brunel dire : "il n'y a personne de trop sur la planète, on ne peut pas dire ça" juste parce que c'est politiquement incorrect, moi ça m'énerve, et j'ai envie de dire que "si, bien sûr que si on est beaucoup trop pour la planète, et en plus on se croit doté de pouvoirs surnaturels qui nous permettent de modeler notre environnement pour qu'il puisse s'adapter à nous, alors que dans l'ordre des choses, ça devrait être l'inverse."

Mais tout ceci est politiquement incorrect, alors, je ne le dis pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RimK



Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 29
Localisation : Poitiers

MessageSujet: Re: La dénatalité   Lun 9 Nov - 19:45

On peut remercier le cancer en quelques sortes, pour lequel on a pas trouvé de solutions encore. C'est horrible ce que je dis! Surtout que je serai le dernier à en vouloir de cette merde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
undeuxplus



Messages : 15
Date d'inscription : 09/11/2009

MessageSujet: Re: La dénatalité   Lun 9 Nov - 19:59

yop, c paul

bon , c'est une idée, mais ca ne se fera jamais. Et tant mieu car je pense que ca engendredrait des problèmes géographique ( je ne sais comment le dire alors je vais essayer de lexpliquer en speed car pas trop de temps=)

Jai pas eu le tps de lire ton article mario ( au fait salut à toi lhomme qui cherche son chemin=) , le bonhome en parle peut être , mais il faudrait fixer un certain quotas pour son histoire?? Un quotas qui doit être adapté a chaque situation ( le peuple Népalais (Tx croissance actuel 2 %) ne peut pas subir le meme quotas que le peuple allemand(Tx croissance - 0.44). alors en fonction de la situationa actuel, des capacité du territoire, il faudrait adapter ces quotas, non?

mais comment sy prendre ? je pense que les préférences se porterait sur les "meilleur humain". si un choix était fait , serait t- fait en concertation de tout les peuples? je pense qu'une certaine élite serait créée, par une certaine loi fixée arbitrairement.

alors peu être qu'il ya aurait un marché des quotas =) tel des GES , on pourrait racheter les quotas et avoir bne conscience car on a payer les différences. Non il serait impossible de fixer des chiffres, la corruption prendrait sa place et la smilblik ne se stabiliserai jamais , je pense..

je disais dc géographique car cette loi doit etre adaptée au territoire (ce qui pose pb..) mais où st les territoires? les frontières actuels conviendraient -t-elles a diviser les peuples pour établir ces quotas? doit on poser un quotas pr chak ethnies ? ces quotas seront applicable a toutes les cultures, religions ? ( qd jentendais un indous me parlé des mulsulmans, il me disait qu'ils étaient des incapables, a part pour faire des gosses et qu'il navaient que ca dans leur vie, qu'ils ne connaissaient bien sur pas la contraception et que cela foutai le bordel. Certe , une idée de dénatalité pourraient telle se mettre en place??..)


poua jespère que vous mavez compris. en gros je pense que cette idée ne marchera jamais , mais pour mettre notre goutte au combat, ne faissons pas trop de gosses , ca cest sur.
ca me rapel une discution qu'on avait eu ac une copine qui voulait ( a è enfant!! on lui disait plus ou moin qu'elle était égoiste mais elle était pas daccord bizarre non??? =)

bisous sexuels
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RimK



Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 29
Localisation : Poitiers

MessageSujet: Re: La dénatalité   Lun 9 Nov - 20:32

Je pense qu'une histoire de quotas ne pourrait s'appliquer qu'aux territoires et non aux ethnies. J'entends par territoire lieu géographique. C'est à dire des quotas appliqués en fonction de la capacité d'une terre à accueillir une certaine quantité de population. Et on en vient au problème de la sédentarisation. Les Hommes se sont fixés sur des terres qui sont plus ou moins inaptes au développement humain. Je pense aux régions arides par exemple, où le manque d'eau se fait sentir.

Toujours est-il que la création de quotas entrainerait forcément des différences entre les pays (puisqu'il y a des frontières) et je pense des conflits. En plus de ça, comment contrôler ces quotas? Création d'une police internationale pour surveiller tous ça?

Encore une fois je n'apporte pas de réponse mais je réagit simplement aux idées émises. Je me laisse aller à la divagation de mon esprit!

Ce sujet forcément lié à l'écologie puisqu'on analyse l'intégration de l'Homme dans son milieu me semble infiniment complexe. Malgré tout il va falloir inévitablement le résoudre. A moins que la Terre ne s'en charge pour nous, avec les dérèglements climatiques et la recrudescence des phénomènes extrêmes. En un sens ça nous enlèverait une sacré épine du pied, mais à quel prix?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satan'iste



Messages : 25
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: La dénatalité   Lun 9 Nov - 21:28

La seule façon de freiner la croissance passe par le développement des pays du Tiers-monde ( j'ai horreur de ce mot, mais j'en trouve pas d'autre). Enfin la seule solution que je voie et qui me paraissent a peu près moralement acceptable.

Jviens juste de sortir de cours d'anglais ou on nous a filer des graphiques sur l'accroissement de la population dans les "pays développé" ou on remarque une tendance a la baisse, voir carrément pour certain pays a une décroissance de la population ( jpense à la Russie particulièrement). La France est un des seules pays ou la natalité suffit encore au renouvellement de la population (sans compter l'immigration, qui fait que la population de la majeur partie des pays du Nord croit encore).


On peut donc se dire qu'au fur et a mesure la population des pays du tiers monde va se stabiliser ( il me semble avoir vu une prévision de L'ONU comme quoi le maximum qu'on atteindrait serait 15 milliards, avec un stabilisation a cette valeur, du au développement qui entraine un nombre d'enfant moindre)


Pour l'histoire des quotas, on est même pas foutu de respecter les règles qu'on a créer nous même, alors pour toutes la planète.....


Le problème de ce sujet c'est que des solutions existes, mais aucune n'est viable moralement parlant, jme vois mal dire, ouais bon vous êtes trop a cette endroit de la planète, vous vous reproduisez trop, donc on va en tuez la moitié! Pour que ça soit juste on tire au sort hein! génial............
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RimK



Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 29
Localisation : Poitiers

MessageSujet: Re: La dénatalité   Mar 10 Nov - 19:47

C'est vrai que je n'avais pas pensé à la croissance comme frein à l'augmentation de population. Mais si celle-ci se stabiliserait aux alentours de 15 milliards....!!! Si déjà il faut 3 planètes pour supporter la population actuelle vivant à notre train de vie, pour 15 Ghumains, il en faudrait 7 ou 8! Espérons que la conquête spatiale portera ces fruits!

Il faut dans tous les cas abaisser notre niveau de vie, ou en tout cas réduire sont impact sur la Terre, par une gestion durable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Low.one
Admin


Messages : 51
Date d'inscription : 18/09/2009
Age : 30
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: La dénatalité   Mar 10 Nov - 20:37

Aujourd'hui, j'ai vu un doc sur les insectes qui terminait sur le fait que la consommation d'insecte serait une solution face à la surpopulation.
Mais alors, une solution pour éviter la famine, ou une solution pour nous permettre de nous développer encore et encore ?

Moi je trouve que la stabilisation autour de 15 milliards c'est ouf. Parce que, est-ce que ça veut dire qu'on va exploiter de toutes les manières qu'on pourra les ressources potentiellement disponibles ?
15 milliards, quand même.
Est-ce qu'on va pousser la planète à bout et puis là on dira "Bon, alors, là c'est clair on peut plus faire grand chose ici. C'est devenu plutôt stérile alors, venez les mecs, on va ailleur où quc'est plus gros et où quc'est meilleur !" Comme des sauterelles. on va peut être redevenir nomade par obligation, mais sur des échelles de temps beaucoup plus étendues.

Encore une fois je m'égare.

En tout cas, pour ma part, je compte pas avoir d'enfants tout de suite, et si j'en ai, à mon avis, ce sera pas beaucoup. Bon, j'aurais pas les avantages financier de la famille nombreuse (genre le parc Astérisque (pas de pub pourrie on a dit) avec une place gratuite, WOUÉÉÉÉÉÉ !! Allez, mes amis, consommons.) mais ça coûtera moins cher, c'est qu'ça bouffe des ptits rejetons de merde ! Pi après il faut leur payer leurs études à la con là ! Heureusement, c'est grâce à ça que j'aurais une bonne retraite, parce que sinon, bonjour l'investissement hein !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La dénatalité   

Revenir en haut Aller en bas
 
La dénatalité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dénatalité: le piège se referme
» En Russie, la mortalité précoce pèse sur la population
» Natalité en Russie
» l'actu de ces derniers temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum GB :: Refaire le monde :: Refaire le monde-
Sauter vers: